Richard Powers : Gains......une savonette qui fait mal à la tête !

Publié le par darkwings

4585633-old-wash-tub-with-soap-on-rustic-bench.jpg

 

J’ai lu Gains de Richard Powers dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire 2012 organisés par Priceminister.

 

Aussi, je m'étais dit qu'un bouquin traitant de l'économie changerait un peu......J'avais tort, ça change carrément tout !!

 

Voici dans un premier temps le résumé du pavé :

 

1830. La famille Clare crée à Boston une petite entreprise de savon. Celle-ci va évoluer au rythme des États-Unis et devenir, un siècle et demi plus tard, une véritable multinationale. Des plantes médicinales aux cosmétiques, détergents et autres insecticides, des pionniers inventifs au règne de la communication et du libéralisme, le chemin sera long et impitoyable.

1998. Laura Bodey, 42 ans, divorcée, mère de deux enfants, travaille dans l'immobilier à Lacewood, Illinois, siège des usines de Clare Inc. Sa vie va basculer et son destin converger d'une façon inattendue avec celui de la multinationale, faisant d'elle une victime révoltée par l'idée de fatalité.

 

Je ne peux pas dire que le récit n'est pas de qualité mais je pense qu'il n'est pas accessible à tous. Je lis pourtant énormément mais je me suis triturée les neurones avec ce bouquin. Les 2 histoires parallèles et certains termes purement économiques ont fait que je me suis parfois perdue....

 

Laura m'a touché, m'a entrainé dans son combat mais m'a aussi parfois énervé. Elle est victime et complice à la fois. Elle me rappelle que moi aussi je suis un pion dans ce jeu et que cette machine infernale qu'est la société de consommation d'aujourd'hui m'empêche de réaliser ce qui est plus important qu'une allée sans mauvaises herbes ou qu'une peau parfaite.

 

Quant à la famille Clare, j'ai aimé connaître son évolution, ses hauts, ses bas et ses personnalités si différentes. Chaque "Clare" est un génie en son temps, il s'adapte et monte malgré les difficultés parfois rencontrées en manipulant le consommateur.

 

Et puis, dans ce livre, un combat est finalement gagné....mais qu'en est-il de tous ceux qui ne se battront jamais.....Richard Powers souhaite t-il juste constater ou espère t-il une réaction, une prise de conscience efficace?

 

Difficile de noter un livre traitant d'économie dans le contexte actuel. Aussi, je recommande toutefois cette lecture si vous avez du temps et surtout un endroit calme pour l'apprécier. Lire dans le métro un style inhabituel et donc nouveau pour vous, c'est une vraie catastrophe....mon oreille trainait partout et je ne vais certainement pas évaluer ce livre à sa juste valeur.

 

Ma note : 13/20 (note d'un cerveau de blonde ^^)

 

Rentree-Litterraire-V2-logo.jpg

Publié dans Littérature

Commenter cet article